Tout est parti d'une page blanche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout est parti d'une page blanche...

Message par jcfiguet le Lun 1 Fév 2016 - 18:32

Tout est parti d'une page blanche... Je n'ai pas voulu intituler ce post "Au commencement était... La page blanche..." ou encore "Le miracle de la page blanche...", pour ne pas tomber dans des références trop bibliques, mais cette pensé m'a tout de même "chatouillé".

Lorsque l'idée de créer un nouveau couteau suisse à germé dans les têtes de Peter Hug et de ses collaborateurs les plus proches, on imagine aisément que "la chose" ne fut pas simple à organiser.

Néanmoins, très rapidement, les grandes orientations se sont imposées d'elles même :
- faire quelque chose de vraiment innovant
- ne pas reproduire ni décliner ce qui existait déjà
- être représentatif de la Suisse d'aujourd'hui tout en perpétuant les traditions
- que ces nouveaux couteaux soient reconnus instinctivement par le grand public comme étant d'authentiques couteaux suisse
- Etc...

Je ne m'étendrai pas sur le fait que pour une simple question de viabilité, seule une collaboration étroite entre un designer de renom (la sté Estragon de Zurich) et un coutelier expérimenté, rompu aux techniques industrielles (un ancien salarié de Wenger), pouvait permettre l'élaboration d'un véritable couteau suisse fonctionnel, doublé d'un design particulièrement réussi.

Ce fameux design qui caractérise désormais les couteaux Swiza, possède à lui seul son histoire... Faisant suite à notre visite du 27/01/2016, Swiza nous a fort aimablement fait parvenir quelques photos permettant d'illustrer l'évolution des formes et du concept :

En disant "page blanche", vous constaterez que je ne n'étais pas loin de la vérité !



Après une première sélection de quelques maquettes, il faut s'assurer que "l'objet" sera toujours perçu comme étant un couteau suisse !
Avec "un peu de rouge" et une croix blanche, c'est tout de même mieux pour affiner la sélection !



Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.
..
(Nicolas Boileau, 1636-1711)


Et enfin... Le Chef a dit : "C'est cette forme que je veux !"... Un grand BRAVO au Chef ! Il a fait le bon choix !

avatar
jcfiguet
Admin

Messages : 2148
Date d'inscription : 07/11/2015
Age : 56
Localisation : Vichy

http://couteaux-du-monde.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum